• VOAHIRANA

    --*`¯`*`).(`.*`¯`*--88888888888888888888888888888888888888888888888888--*`¯`*`).(`.*`¯`*--
    --(.`(`..`)`.)888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.`(`..`).`)--
    --("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")--
    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    VOAHIRANA  
    *•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*
    *•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*

    Lis des étangs

    ("*")

    Nymphe des eaux

    ("*")

    Lune d'eau

    ("*")

    Reine des lacs

    ("*")

    Herbe aux moines

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Verlaine
    Promenade sentimentale

    Le couchant dardait ses rayons suprêmes
    Et le vent berçait les nénuphars blêmes ;
    Les grands nénuphars, entre les roseaux,
    Tristement luisaient sur les calmes eaux.
    Moi, j’errais tout seul, promenant ma plaie
    Au long de l’étang, parmi la saulaie
    Où la brume vague évoquait un grand
    Fantôme laiteux se désespérant
    Et pleurant avec la voix des sarcelles
    Qui se rappelaient en battant des ailes
    Parmi la saulaie où j’errais tout seul
    Promenant ma plaie ; et l’épais linceul
    Des ténèbres vint noyer les suprêmes
    Rayons du couchant dans ces ondes blêmes
    Et les nénuphars, parmi les roseaux,
    Les grands nénuphars sur les calmes eaux.

    Promenade sentimentale, Paul Verlaine (1844-1896)

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888


    La grenouille et le nénuphar


    Fable publiée par :
    <a href="http://fable.jepoeme.com/discussion-150237-La_grenouille_et_le_nenuphar/1.html">Poeme: La grenouille et le nénuphar</a>

    La grenouille et le nénuphar

    La grenouille se baignant bien tranquille
    Dans un étang, à quelques brasses de la ville
    Déboucha sur feuille verte.
    Quelle aubaine fut offerte
    A ce batracien qui patauge de plaisir
    Et qui dans un élan se permit de la saisir

    D’un bond il se retrouve au-dessus de celle-ci
    Et sans savoir pourquoi, ne peut lui dire « merci ».
    Mais le nénuphar gentiment
    Lui dit bien galamment :
    « Prends place si tu le veux, mais partage
    Cet honneur, qu’ainsi je le présage.

    La grenouille fit fi de tous ces racontars
    Et resta là, figée sur son nouveau rempart.
    Ne laissant point approcher
    Quiconque aurait osé,
    Lui prendre de gré, de force, aurait reçu pour sûr
    De mortels coups au nez, cela elle vous l’assure.

    Le nénuphar sans prêter attention aux desseins
    Peu recommandables de ce coassant batracien.
    Se permit d’élargir
    Et de son ombrage offrir
    Une demeure à l’abri des regards indiscrets
    Dont une famille triton, profita sans regret.

    La grenouille ne vit point ce manège ci-dessous,
    Mais de protéger son domaine, ce sont eux qu’elle absout.
    Une fleur vint dès lors
    Sous le soleil éclore
    Et donner à ce bien une autre dimension
    Que personne en ces lieux ne vit en dérision.

    La corolle en s’ouvrant donne au nénuphar
    La beauté d’un étal, déployant sous les phares
    Les appendices servis
    D’un frais pollen ravi
    Par l’insecte qui transporte dans son va et vient
    Les semences de la vie et de ce qu’il advient.

    La grenouille étonnée, dit d’un air charmé :
    « Comment se fait-il qu’on puisse tant t’aimer ? »
    Le nénuphar répond :
    « Si t’as pu compagnon te donner du plaisir.
    Pourquoi à d’autres aussi ne pourrais-je point donner,
    Ce dont tu t’es servi ? »



    ♥8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888♥
    --("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")--
    --(.♥`(`.♥.`). ♥)888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.♥`(`.♥.`). ♥)--
    --♥*`¯`*♥ `).(`.♥*`¯`*♥--88888888888888888888888888888888888888888888888888--♥*`¯`*♥ `).(`.♥*`¯`*♥--

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :