• ❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤
    *
    ***
    *****
    *******
    ***************
    ***************

    _________________________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ__ZZ
    ______ZZ__________________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ___Z
    ___ZZ_ZZZ______ZZZ_________________________ZZZZZZZZZZZ__ZZ___Z
    ____ZZZZZZ_______ZZ________________________ZZZZZZZZZZZ___ZZ___Z
    _______ZZ_________ZZ________________________ZZZZZZZZZZZ___ZZ__Z
    ______ZZZZZ________ZZ__________________________ZZZZZZZZZ___ZZ__Z
    ______ZZZZZZZZ______ZZ___________________________ZZZZZZZ____Z__Z
    ______ZZZZZZZZZZ_____ZZ___________________________ZZZZZZZ___ZZ_Z
    _______ZZZ__ZZZZZZ____ZZ__________________________ZZZZZZZ___ZZ_Z
    ________ZZ__ZZ_ZZZZ____ZZ_________________________ZZZZZZZ___ZZ_Z
    _________ZZ__ZZ___ZZ___ZZ_______________________ZZZZZZZZZ___ZZ_Z
    __________ZZ_______ZZ___Z______________________ZZZZZZZZZZ___ZZ_Z
    ____________ZZZ____ZZ___Z_____________________ZZZZZZZZZZZ___ZZ_Z
    _______________ZZZZZZ________________________ZZZZZZZZZZZZ___ZZ_Z
    ____________________________________________ZZZZZZZZZZZZZ___ZZ_Z
    __________________________________________ZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZ_Z
    ______________________________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZ_Z
    ____________________________ZZZZZZ_ZZZ___ZZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZ_Z
    ___________________________ZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZ_Z
    ______________________________ZZZ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZ_Z
    ________________________________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    ________________________Z________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _______________________Z__________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _______________________Z____________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _______________________Z___________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _________________ZZ____Z__________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    ___________________ZZZZ_________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _____ZZ________________________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    ______ZZZ___________________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    _______ZZZ________________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    ________ZZZZZZZZZZZ_____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZ_Z
    __________ZZZZZZZ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_Z__ZZZZ
    _____________ZZZ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___ZZZZ
    _______________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___ZZZZ
    ____________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZ____ZZZZ
    _________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___ZZZZZ
    ________ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z_ZZZZ
    _______ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZ___Z_ZZZZ
    ______ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z_ZZZZ
    _Z____ZZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ__Z__ZZZZ
    __Z__ZZZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZ__Z_ZZZZZ
    ___Z_ZZZZZZZZZZZ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___ZZZZZZZZZZZZZ__Z_ZZZZZZ
    ____Z_ZZZZZZZZZZ____ZZZZZZZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZ___Z_ZZZZZZ
    ____Z__ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z_ZZZZZZ
    _____Z_ZZZZZ_ZZ______ZZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ__Z__ZZZZZZ
    _____Z_ZZZZZ_ZZ______ZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z__ZZZZZZ
    ______ZZZZZZ_Z_______ZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z__ZZZZZZ
    _______ZZZZZ_________ZZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z__ZZZZZZZ
    _______ZZZ_Z__________ZZZZZZZZZZZ_ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z___ZZZZZZ
    _______ZZZ_______________ZZZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z___ZZZZZZZ
    ______ZZZZ________________ZZZZZ__ZZZZZZZZZZZZZZZZZZ___Z__ZZZZZZZZ
     

    Ballade à la Lune

     

    Alfred de Musset (1810-1857)
    ***
    C'était, dans la nuit brune,
    Sur le clocher jauni,
    La lune
    Comme un point sur un i.

     

    777

     

    Lune, quel esprit sombre
    Promène au bout d'un fil,
    Dans l'ombre,
    Ta face et ton profil ?

     

     

    Es-tu l'œil du ciel borgne ?
    Quel chérubin cafard
    Nous lorgne
    Sous ton masque blafard ?

     

     

    N'es-tu rien qu'une boule,
    Qu'un grand faucheux bien gras
    Qui roule
    Sans pattes et sans bras ?

     

     

    Es-tu, je t'en soupçonne,
    Le vieux cadran de fer
    Qui sonne
    L'heure aux damnés d'enfer ?

     

     

    Sur ton front qui voyage.
    Ce soir ont-ils compté
    Quel âge
    A leur éternité ?

     

     

    Est-ce un ver qui te ronge
    Quand ton disque noirci
    S'allonge
    En croissant rétréci ?

     

     

    Qui t'avait éborgnée,
    L'autre nuit ? T'étais-tu
    Cognée
    À quelque arbre pointu ?

     

     

    Car tu vins, pâle et morne
    Coller sur mes carreaux
    Ta corne
    À travers les barreaux.

     

     

    Va, lune moribonde,
    Le beau corps de Phébé
    La blonde
    Dans la mer est tombé.

     

     

    Tu n'en es que la face
    Et déjà, tout ridé,
    S'efface
    Ton front dépossédé.

     

     

    Rends-nous la chasseresse,
    Blanche, au sein virginal,
    Qui presse
    Quelque cerf matinal !

     


    Oh ! sous le vert platane
    Sous les frais coudriers,
    Diane,
    Et ses grands lévriers !

     

     

    Le chevreau noir qui doute,
    Pendu sur un rocher,
    L'écoute,
    L'écoute s'approcher.

     

     

    Et, suivant leurs curées,
    Par les vaux, par les blés,
    Les prés,
    Ses chiens s'en sont allés.

     

     

    Oh ! le soir, dans la brise,
    Phoebé, sœur d'Apollo,
    Surprise
    A l'ombre, un pied dans l'eau !

     

     

    Phoebé qui, la nuit close,
    Aux lèvres d'un berger
    Se pose,
    Comme un oiseau léger.

     

     

    Lune, en notre mémoire,
    De tes belles amours
    L'histoire
    T'embellira toujours.

     

     

    Et toujours rajeunie,
    Tu seras du passant
    Bénie,
    Pleine lune ou croissant.

     


    T'aimera le vieux pâtre,
    Seul, tandis qu'à ton front
    D'albâtre
    Ses dogues aboieront.

     

     

    T'aimera le pilote
    Dans son grand bâtiment,
    Qui flotte,
    Sous le clair firmament !

     

     

    Et la fillette preste
    Qui passe le buisson,
    Pied leste,
    En chantant sa chanson.

     

     

    Comme un ours à la chaîne,
    Toujours sous tes yeux bleus
    Se traîne
    L'océan montueux.

     

    Et qu'il vente ou qu'il neige
    Moi-même, chaque soir,
    Que fais-je,
    Venant ici m'asseoir ?

     

     

    Je viens voir à la brune,
    Sur le clocher jauni,
    La lune
    Comme un point sur un i.

     

    777

     

    Peut-être quand déchante
    Quelque pauvre mari,
    Méchante,
    De loin tu lui souris.

     

     

    Dans sa douleur amère,
    Quand au gendre béni
    La mère
    Livre la clef du nid,

     

    777

    Le pied dans sa pantoufle,
    Voilà l'époux tout prêt
    Qui souffle
    Le bougeoir indiscret.

     

     

    Au pudique hyménée
    La vierge qui se croit
    Menée,
    Grelotte en son lit froid,

     

    ◄๑۩ ►●═══════════●◄ ۩๑►

     

    Mais monsieur tout en flamme
    Commence à rudoyer
    Madame,
    Qui commence à crier.

     

     

    'Ouf ! dit-il, je travaille,
    Ma bonne, et ne fais rien
    Qui vaille ;
    Tu ne te tiens pas bien.'

     

     

    Et vite il se dépêche.
    Mais quel démon caché
    L'empêche
    De commettre un péché ?

     

     

    'Ah ! dit-il, prenons garde.
    Quel témoin curieux
    Regarde
    Avec ces deux grands yeux ?'

     

     

    Et c'est, dans la nuit brune,
    Sur son clocher jauni,
    La lune
    Comme un point sur un i.

     

    88888
    88
    88
    88
    88
    88888

     


    JE TE REMERCIE DE L'ÉCOUTE QUE TU M'AS PRÊTÉE.
    PASSE QUAND TU VEUX.

     

    777 LES PHASES DE LA LUNE 777
    NOM ASPECT
    1- Nouvelle lune
    2- Premier croissant de lune
    3- Premier quartier de lune
    4- Lune gibbeuse
    5- Pleine lune
    6- Lune gibbeuse
    7- Dernier quartier de lune
    8- dernier croissant de lune

     

    .::♥::..::♥::..::♥::..::♥::..::♥::..::♥::..::♥::..::♥::.

    MA DISCOTHÈQUE VIRTUELLE VOUS LAISSE SES PORTES OUVERTES 24 HEURES SUR 24 PENDANT 7 JOURS SUR 7 DURANT TOUTE L'ANNÉE.

    ❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤♥❤

    votre commentaire
  • --*`¯`*`).(`.*`¯`*--88888888888888888888888888888888888888888888888888--*`¯`*`).(`.*`¯`*--
    --(.`(`..`)`.)888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.`(`..`).`)--
    --("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")--
    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    VOAHIRANA  
    *•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*
    *•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*•≈•≈•≈•≈•*

    Lis des étangs

    ("*")

    Nymphe des eaux

    ("*")

    Lune d'eau

    ("*")

    Reine des lacs

    ("*")

    Herbe aux moines

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888

    Verlaine
    Promenade sentimentale

    Le couchant dardait ses rayons suprêmes
    Et le vent berçait les nénuphars blêmes ;
    Les grands nénuphars, entre les roseaux,
    Tristement luisaient sur les calmes eaux.
    Moi, j’errais tout seul, promenant ma plaie
    Au long de l’étang, parmi la saulaie
    Où la brume vague évoquait un grand
    Fantôme laiteux se désespérant
    Et pleurant avec la voix des sarcelles
    Qui se rappelaient en battant des ailes
    Parmi la saulaie où j’errais tout seul
    Promenant ma plaie ; et l’épais linceul
    Des ténèbres vint noyer les suprêmes
    Rayons du couchant dans ces ondes blêmes
    Et les nénuphars, parmi les roseaux,
    Les grands nénuphars sur les calmes eaux.

    Promenade sentimentale, Paul Verlaine (1844-1896)

    8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888


    La grenouille et le nénuphar


    Fable publiée par :
    <a href="http://fable.jepoeme.com/discussion-150237-La_grenouille_et_le_nenuphar/1.html">Poeme: La grenouille et le nénuphar</a>

    La grenouille et le nénuphar

    La grenouille se baignant bien tranquille
    Dans un étang, à quelques brasses de la ville
    Déboucha sur feuille verte.
    Quelle aubaine fut offerte
    A ce batracien qui patauge de plaisir
    Et qui dans un élan se permit de la saisir

    D’un bond il se retrouve au-dessus de celle-ci
    Et sans savoir pourquoi, ne peut lui dire « merci ».
    Mais le nénuphar gentiment
    Lui dit bien galamment :
    « Prends place si tu le veux, mais partage
    Cet honneur, qu’ainsi je le présage.

    La grenouille fit fi de tous ces racontars
    Et resta là, figée sur son nouveau rempart.
    Ne laissant point approcher
    Quiconque aurait osé,
    Lui prendre de gré, de force, aurait reçu pour sûr
    De mortels coups au nez, cela elle vous l’assure.

    Le nénuphar sans prêter attention aux desseins
    Peu recommandables de ce coassant batracien.
    Se permit d’élargir
    Et de son ombrage offrir
    Une demeure à l’abri des regards indiscrets
    Dont une famille triton, profita sans regret.

    La grenouille ne vit point ce manège ci-dessous,
    Mais de protéger son domaine, ce sont eux qu’elle absout.
    Une fleur vint dès lors
    Sous le soleil éclore
    Et donner à ce bien une autre dimension
    Que personne en ces lieux ne vit en dérision.

    La corolle en s’ouvrant donne au nénuphar
    La beauté d’un étal, déployant sous les phares
    Les appendices servis
    D’un frais pollen ravi
    Par l’insecte qui transporte dans son va et vient
    Les semences de la vie et de ce qu’il advient.

    La grenouille étonnée, dit d’un air charmé :
    « Comment se fait-il qu’on puisse tant t’aimer ? »
    Le nénuphar répond :
    « Si t’as pu compagnon te donner du plaisir.
    Pourquoi à d’autres aussi ne pourrais-je point donner,
    Ce dont tu t’es servi ? »



    ♥8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888♥
    --("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")--
    --(.♥`(`.♥.`). ♥)888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.♥`(`.♥.`). ♥)--
    --♥*`¯`*♥ `).(`.♥*`¯`*♥--88888888888888888888888888888888888888888888888888--♥*`¯`*♥ `).(`.♥*`¯`*♥--

    votre commentaire
  • --♫*`¯`*♫ `)♫(`.♫*`¯`*♫)888888888888888888888888888888888888888888888(♫*`¯`*♫ `)♫(`.♫*`¯`*♫--
    (.♫`(`.♫.`). ♫)88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.♫`(`.♫.`). ♫)
    ("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")
    ♫88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888♫

    45 tours
    1962
    Polydor France

    ◊۞◊•●○ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ♫ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ○●•◊۞◊

    EN COURS DE MODIFICATIONS

    ◊۞◊•●○ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ♫ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ○●•◊۞◊

    Sortie :     novembre 1963  chez Polydor (4007)
    Pochette :    maquette: M. Meignan - photo: x…

     

    Face A1 :     Si j’osais (Adamo - Donfut - Gomez)
    Face A2 :     Laurence (Adamo - Donfut - Gomez)
    Face B1 :     Cara bambina (Adamo - Donfut - Gomez)
    Face B2     Rosita (Adamo - Donfut - Gomez)

    EN CONSTRUCTION

    ◊۞◊•●○ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ♫ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ○●•◊۞◊

    EN COURS DE MODIFICATIONS

    ◊۞◊•●○ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ♫ lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll ○●•◊۞◊

    ♫88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888♫
    ("*")8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888("*")
    (.♫`(`.♫.`). ♫)88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888(.♫`(`.♫.`). ♫)
    --♫*`¯`*♫ `)♫(`.♫*`¯`*♫)888888888888888888888888888888888888888888888(♫*`¯`*♫ `)♫(`.♫*`¯`*♫--


    votre commentaire
  • ۞ ★۞ ★۞ ★۞ ★88888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞ ★۞ ★۞
    ۞ ★۞ ★۞ ★8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞ ★۞
    ۞ ★۞ ★888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞
    ۞ ★88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞
    couleur
    Nom : RATSIMBAZAFY
    Prénom : Dito

    Nom d'artiste : Henri Ratsimbazafy

    Date anniversaire : 29 mars

    Lieu de naissance : Ankadifotsy - Antananarivo - MADAGASCAR

    Signe Astrologique : Bélier

    Couleur préférée : Blanc

    Chiffre préféré : "Je n'y crois pas trop"

    Ses plats préférés : Beefsteack frites, vary sy trondro gasy (riz et poissons)

    Henri Ratsimbazafy aime :

    • la compagnie des gens,
    • les discussions amicales,
    • le rugby,
    • les films comiques

    Henri Ratsimbazafy n'aime pas le chauvinisme c'est-à-dire un patriotisme borné et fermé aux autres cultures.

    Autres passions : les jolies femmes

    Chanteuse soliste
    --(♫*`¯`*♫ `). (`.♫*`¯`*♫)--
    (.♫`(`.♫.`).♫)
    ("*")

    noir et blanc
    Nom : RAMAHAVALISOA
    Prénom : Josiane Olga

    Nom d'artiste : VOAHIRANA

    Date de naissance : le 16 mai 1950

    Lieu de naissance : Antaninandro - Antananarivo - MADAGASCAR

    Ses parents sont de grands comédiens de la troupe théâtrale RAMAROKOTO Analamanga Vaovao. Elle est la deuxième enfant d’une lignée de six enfants dont trois filles et trois garçons.

    Issue d’une famille d’artistes, Josiane Olga commence à chanter en 1962. Elle avait seulement 12 ans.

    En 1963 Henri RATSIMBAZAFY lui donne le second rôle de chanteuse dans son groupe, le premier était tenu par Hanitra.

    En 1965, Hanitra quitte le groupe Henry Ratsimbazafy et cède sa place à Olga qui adopte le pseudonyme VOAHIRANA.

    Site (version malgache et française) - cliquer ICI - entièrement dédié à Voahirana qui, traduit en langue française, donne le mot « NÉNUPHAR ».

    le nénuphar

    Le nénuphar est sans doute une des plus belles fleurs de nos bassins.

    Le nénuphar est une plante aquatique, dicotylédone, de la famille des Nymphéacées, de l'ordre des Nymphaeales, à rhizome, aux feuilles arrondies flottantes, aux fleurs solitaires blanches, jaunes, violacées ou rougeâtres, se développant à la surface des eaux calmes dans les pays chauds et tempérés.

    Vous souvenez-vous de ce classique problème mathématique :

    1. Considérant qu'un nénuphar double sa surface chaque jour ...
    2. Supposant qu'un étang sur lequel croîtrait ce nénuphar serait totalement investi par lui en 30 jours,
    3. À quel moment le nénuphar en occupera-t-il la moitié ?
    ۞
    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
    ۞

    Voir taille réelle

    ۞88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888۞

    Henri RATSIMBAZAFY a commencé sa carrière musicale dans les années 50.
    Ce n’est que dix ans plus tard qu’il a fait ses premières apparitions sur scène en 1960. Auteur-compositeur, Henri RATSIMBAZAFY est aussi interprète.

    Sa différence avec les autres chanteurs : Henri RATSIMBAZAFY n’interprète que ses propres compositions. Ainsi, l’artiste en question explique qu’il a peur de commettre l’irréparable, la fausse interprétation avec les compositions des autres.

    << 50 ans de scène >>

    ۞

    Adieu à la scène
    « Hommage à Henri RATSIMBAZAFY »

    Henri RATSIMBAZAFY a aujourd'hui 76 ans et Henri RATSIMBAZAFY a derrière lui une cinquantaine d’années de scène.
    Henri RATSIMBAZAFY a connu la galère dans ses débuts puisqu’il a commencé à chanter dans les années 50 pour être finalement découvert en 1960, soit dix ans plus tard.
    La tournée d’adieu de scène de Henri RATSIMBAZAFY commence en France le 21 mars à l’espace Jean Marie Poirier de la ville de Sucy-en-Brie, suivi le lendemain d’un hommage avec la participation des artistes malgaches dans ce pays, puis le 28 mars au Royal Garden de Marseille, le 4 avril au cabaret Pandora à Toulouse et le 18 avril à Bordeaux.

     

    Pour Madagascar, aucun programme n’est encore annoncé vu l’actuelle situation politique mais que chacun se rassure, l’adieu à la scène d’Henri RATSIMBAZAFY ne prendra fin que l’année prochaine.

    Et malgré ses intentions de se retirer de la scène, l’artiste déclare qu’il va toujours composer.
    « Ça, jusqu’à mon dernier souffle », confie-t-il.
    Enfin, écrire et composer des chansons pour qui ?
    « Pour ceux qui désirent les interpréter », répond-il. « Il faudra bien mentionner que ce ne sera pas moi qui vais désigner untel ou unetelle artiste pour les faire. C’est à eux, de me contacter ».

    Très cher visiteur,
    Bonjour
    Suite à votre message que vous m'avez envoyé le 27 Septembre 2010 ci-après,
    « Depuis dix ans je cherche à te joindre suite à ta lettre de Tananarive ; Je t'ai envoyé photos de Livet Jazz de 1953, il y a eu un cyclone sur Madagascar et il est possible que mon courrier fut perdu Tu m'invitai à venir dans l'île que j'avais découverte en naviguant pendant les vacances de 1952, cette île splendide, Dans l'orchestre j'étais violoniste, Souviens toi "Belle lune si un jour tu vagabondes, jusqu’à l'autre bout du monde ,,,,,,,,, j'ai parcouru le monde en quête de bonheur,,,,, 1953 Nantes !!!!!!!! » sur mon blog

    Je vous invite à prendre contact avec le site entièrement consacré à Voahirana à l'adresse suivante :
    http://tresserve.chez-alice.fr/voahirana/
    où vous trouverez une adresse électroniqueà partir de laquelle vous pourrez faire partir vos e-mails.

    J’espère que vous aurez les coordonnées de henri RATSIMBAZAFY.
    Bien à vous,
    Ma valiha

    ۞


    777Discographie

    • Anao no nindramiko
    • Ao an-trano falafa en ligne
    • Dans ma case en falafa en ligne
    • Le zoma
    • Ton lamba blanc
    • Chante ma valiha
    • Mam'zelle Rasoa
    • J'aime les filles de mon pays
    • Si tu veux (promenade dans Tana)
    • La chercheuse d'eau
    • Revoir Tana
    • Veloma
    • Ianao
    • Ny sarinao
    • Bobongola ilay fitia
    • Manimanina
    • Voahirana → poème et chanson en ligne
    • Fony aho
    • Ny fitiavana ihany
    • Fitiavan' ankizy
    • Veloma... Doria
    • Ny lambanao mikopakopaka
    • Miserana ihany
    • Toi, lui
    • Hodiantsy hita ve ?
    • Mahafatifaty
    • Mamy indray ny miaina
    • Mpinamana izahay
    • Mahery loatra ny fitia
    • Ny tia tena tia
    • Vao tena antsasadalana
    • Mamo
    • Prends ma main
    • Samba tyrolienne
    Etc.
    --*`¯`*`).(`.*`¯`*--
    (.`(`..`).)
    ("*")

      Henri RATSIMBAZAFY

    couleur
    ۞ ★88888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞
    ۞ ★۞ ★888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞
    ۞ ★۞ ★۞ ★8888888888888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞ ★۞
    ۞ ★۞ ★۞ ★۞ ★88888888888888888888888888888888888888888888888888★۞ ★۞ ★۞ ★۞

    6 commentaires
  • --*`¯`* `)..(`.*`¯`*--888888888888888888888888888888888888888888--*`¯`* `)..(`.*`¯`*--
    --(.`(`..`).)888888888888888888888888888--("*")--888888888888888888888888888(.`(`..`).)--
    --("*")888888888888888888888888888888--(.♫`(`.♫.`). ♫)--888888888888888888888888888888("*")--
    888888888888888888888888888888--♫*`¯`*♫`).(`.♫*`¯`*♫--888888888888888888888888888888
    OLA syORO


    OLO
    Lyrics
    --*`¯`* `)..(`.*`¯`*--
    (.`(`..`).)
    ("*")



    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,'Ty vonin-draozy ity taloha nivelatra sy soa
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Nomeny ho fahatsiarovana, notehiriziko
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Fotoana sarobidy mantsy tsy hohadinoiko
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Fa nahitako an'i Solo 'lay fitiavako
    _________▓/_______I▓_▓/

    7

    7

    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,Alakamisy ny andro moa tsy nianatra izahay
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Nanao voley aho ka nandresy ny ekipanay
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Dia tonga i Solo, falifaly, menamenatra
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Nanolotra ity raozy ity, natokany ho ahy
    _________▓/_______I▓_▓/


    Nidoboka ny foko,
    Gaga sady faly aho
    Ny ankizy moa tsaroako
    Nananihany hoe :
     "hmm, hmm"


    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,Nampiripirina ny boky tao an-trano aho izao
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Dia nojereko 'lay nisy azy ka indro mbola tao
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Folo taona lasa izany e ! Lasana tokoa
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Tsiaro sisa mitanisa, maina 'lay raozy soa
    _________▓/_______I▓_▓/

    7

    7

    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,Tamin'izay fotoana izay tsy nampoiziko akory
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Dia indro izy fa nandalo teo an-tranonay
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Tsy nino aho fa sao dia nofy tsy naharitra
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Ka niantsoantso
    _________▓/_______I▓_▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,"Solo ! Rasolo ! Moa Solo va ianao ?"


    Nidoboka ny foko
    Gaga sady faly aho
    Ny zavatra tsaroako
    Horak'ankizy hoe :
    "hmm, hmm"



    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,Tafaresaka izahay, nifanatsafa koa
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Nifanontany vaovao, falifaly am-po
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Nilaza i Solo, feno tsiky "Dimy izao ny ankizy"
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Ny ahy kosa telo hoy aho, bolangina 'zay ts'izy
    _________▓/_______I▓_▓/

    7

    7

    __________/▓/▓/▓▓▓▓▓▓
    _______//▓▓(▓(...)▓▓/▓▓▓/
    _______▓▓▓//▓/▓▓//▓▓▓▓/▓
    _____|_/▓▓▓!▓/▓/▓//▓▓▓▓,▓▓▓
    _____|▓!▓▓▓▓▓▓//▓▓▓▓▓▓!▓▓▓/
    _____▓!▓▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓!▓▓▓▓!
    _______▓▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓/
    ________▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    ______,,/▓▓▓/▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓/
    __________▓▓▓▓▓▓▓▓/▓▓▓|
    _____________▓▓▓▓▓/▓/
    _________________▓▓/
    _________________/▓
    _________,,,,,,,,,,,,___▓,,,,,,,,,
    ________/▓▓/▓▓▓``|▓▓▓▓▓
    _______/▓▓/▓▓▓▓__▓▓▓▓▓▓,,,,,,,,,,,Kakakaka toa nikotaba teo 'zahay sy Solo
    ______!▓▓/▓▓▓▓/___▓▓▓▓▓▓!,,,,,,,,,Avy eo nasehoko azy teo 'lay raozy maina volo
    ______▓▓/▓▓▓/____I▓▓▓!▓▓/,,,,,,,,,,,,Tadidiny, tadidiko, nihomehy tokoa izahay
    _______▓/▓▓/______I▓▓!▓/,,,,,,,,,,,,,,,,,Fitia fahazaza ireny, nadio dia nadio taminay
    _________▓/_______I▓_▓/


    Nidoboka ny foko
    Mitoetra ao am-poko ao
    'Lay teny hokoloiko :
    "mpisakaiza isika izao"

    La ! la ! la ! la ! la ! la ! ...

    POUR TOI
    888888888888888888888888888888--♫*`¯`*♫`).(`.♫*`¯`*♫--888888888888888888888888888888
    --("*")888888888888888888888888888888--(.♫`(`.♫.`). ♫)--888888888888888888888888888888("*")--
    --(.`(`..`).`)888888888888888888888888888--("*")--888888888888888888888888888(.`(`..`).)--
    --*`¯`*.`).(`.*`¯`*--88888888888888888888888888888888888888888888--*`¯`*.`).(`.*`¯`*--

    votre commentaire